A LIRE :
Pourquoi raconter des histoires influence les gens

Pourquoi raconter des histoires influence les gens

Dans le temps les conteurs d’histoires exerçaient au bord d’un immense feu et les gens qui écoutaient les histoires étaient transportés…
D’ailleurs certaines histoires ont perduré par le bouche à oreille car pendant des siècles peu de personnes ne savaient ni lire ni écrire.
Alors même si ces histoires n’étaient pas toujours vraies, elles ont permis de créer des légendes, des traditions et elles ont pu transmettre des valeurs à travers les générations.

Si vous pensez que ce temps est révolu détrompez-vous car les histoires ont toujours un impact significatif aussi bien sur les personnes qui les racontent que sur celles qui les entendent. D’ailleurs c’est devenu une technique à part entière dans le monde de la communication appelée :

Le StoryTelling (L’art de savoir raconter des histoires)

1 – L’anecdote

Le storytelling est employé par tout le monde et peu de gens savent que son  impact peut être déterminant.
Lorsque vous racontez une anecdote à une personne de votre entourage vous faites du storytelling. Bon ok, vous n’êtes pas non plus en train de lui vendre un projet mais vous auriez très bien pu le faire avec une anecdote adéquate.

Les publicitaires s’amusent à nous concocter des histoires à chaque publicité dans les médias et je ne pense pas vous apprendre quelque chose avec ça.

En revanche, le storytelling est devenu une technique d’influence massive en politique.
Il n’y a qu’à suivre Barack Obama ou Nicolas Sarkozy pour rapidement se rendre compte que pendant leurs campagnes ils ont usé d’anecdotes pour « toucher » leur électorat.

Exemple : « J’ai rencontré cette famille qui vivait dans une misère affligeante… »
L’histoire a pour but d’émouvoir l’auditoire car non seulement elle les touche mais elle contribue au fait de laisser penser que celui qui la raconte est sensible…
Résultat : Ce mec est génial !

Il est certain que nombreux seront les candidats à la présidentielle de 2012 qui utiliseront le storytelling… C’est évident !

2 – La métaphore

métaphore

La métaphore est un outil indispensable en thérapie (hypnose) mais aussi dans de nombreux contextes de la vie quotidienne.

C’est simple, elle permet de communiquer en double langage ; un langage conscient et un autre inconscient… Nombreuses sont les citations qui font à la fois travailler l’hémisphère gauche et l’hémisphère droit.
Le but est de comprendre le langage explicite (conscient) et par la suite de ne pas prêter attention au langage implicite (inconscient)…

Exemple : « De nombreux françaises et français pensent qu’il y a des choses qui ont raté, mais alors faut-il seulement les changer de place pour que les choses réussissent… »

Métaphore : Une chose ratée, si on la change de place, peut être une chose réussie.

L’importance du double langage réside dans le fait que la personne ne va pas pouvoir « contrer » l’information implicite.
La métaphore va pouvoir placer une suggestion dans l’inconscient de la personne.
Suite à cette suggestion des changements peuvent surgir comme des évolutions de pensées, des comportements…

Bref, maîtriser l’art de la métaphore est un outil de taille dans le monde de la Communication.

3 – Visualisation

visualisation

La visualisation, c’est la capacité à s’imaginer, s’observer faire quelque chose.
Lorsque l’on dit à une personne « Imagine que tous ce que tu fais au travail en 3 heures peut être réalisé en 1h… Avec ce logiciel tu vas pouvoir gagner 2 heures par jour de boulot ». 

Dans la publicité il n’est pas rare de remarquer que certaines pubs s’adressent directement aux téléspectateurs en se référant à leur routine et en montrant que le produit peut grandement améliorer leur quotidien. De ce fait, les gens s’y voient déjà… Et ils peuvent créer un besoin lié au produit…

Au cinéma, il arrive souvent que les gens s’identifient au protagoniste de l’histoire. A l’époque ou Jean Claude Vandamme était au top de sa gloire (pas encore philosophe), il arrivait bien souvent qu’après la vision de l’un de ses films, les gens étaient booster en énergie et prêts à casser des briques.
Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils trouvaient en lui une force et ils s’imaginaient vivre leur vie avec une confiance à toutes épreuves.

Il n’y a qu’à voir les fans de Twilight prêts à s’acheter des fausses dents de vampire pour se rendre compte qu’une histoire peut avoir une force conséquente.

Conclusion

Je vous invite à repérer le storytelling dans votre entourage, dans les médias, dans votre ville… Je vous invite à l’expérimenter afin que vous puissiez vous même en constater son pouvoir.
D’ailleurs, demandez à une femme comment les contes de fées ont pu lui créer des émotions importantes lorsqu’elle était une petite fille comment était sa vision de l’amour par la suite… (le prince charmant?)

A bon entendeur,

A propos de Bastien Bricout

Fondateur du Mentalisme Humaniste,amoureux de l'hypnose et du développement personnel. J'ai créé Mentalactif pour partager avec vous ma passion.

Un commentaire

  1. article très intéressant merci bastien …

Laisser un commentaire